CHAIBIA, TALLAL Chaibia (1929-2004)

Née à Chtouka en 1929, décédée à Casablanca en 2004. Comme la majorité des petites filles marocaines dans les années 1930, Chaïbia n'a pas été à l'école. Ce n'est qu'en 1965 qu'elle commence à peindre. Elle a continué grâce, notamment, aux encouragements de son fils Hossein Tallal,lui même peintre, et d'Ahmed Cherkaoui. En 1966, le critique français Pierre Gaudibert découvre son travail et la fait participer au Salon des "surindépendants" au musée d'Art moderne de Paris. Depuis ,la renommée nationale et internationale de Chaïbia ne cesse d'augmenter. Elle a exposé régulièrement au Maroc et à l'étranger. Son oeuvre figure dans de très nombreuses collections à l'étranger. "Tout l'art de Chaïbia réside dans une technique spontanée qui l'apparente aux peintres naïfs et qui la différencie d'eux puisqu'elle dépasse le besoin de mimer le réel pour le faire signifer...Peinture gaie où les visages,les mains et les corps sont agencés de façon hybride,brute,où les couleurs s'enchevêtrent,se bousculent.Chaïbia prend ainsi le réel par surprise, afin de l'offrir à l'oeil d'un seul trait, tel un don irreductible de la sensibilité artistique."