SELFATI, Ilias (Né en 1967)

Une figuration poétique Ilias Selfati n'est pas inconnu à Marrakech (il a participé, l'été dernier, à une exposition collective aux Atlassides) - mais on le connaît surtout dans le Nord: né à Tanger, il a étudié les Beaux Arts à Tétouan et à Madrid. Il travaille aujourd'hui en Espagne, après avoir vécu à Paris, à Dublin, à Los Angeles, à New York… Sa peinture est figurative - mais d'une figuration allusive et poétique ; rien à voir avec les mornes représentations où s'engluent tant de pinceaux. Adepte de la transparence, de la coulure, du nuage et de la fleur, qu'une tache suffit à suggérer, Selfati sait donner à rêver ; ses "Forêts" traversées de chevaux blancs sont énigmatiques et aériennes. "Il y a d'autres mondes, mais ils sont dans celui-ci", a dit le poète : les toiles de Selfati donnent à voir une Nature neuve, que recompose une rêverie des origines. Voilà un artiste dont la démarche est vraiment contemporaine - sa peinture, ses forêts et ses mustangs ignorent superbement toutes les frontières. Alain Gorius