SARROUKH, Abdenbi (Né en 1961)

Ce peintre tangérois de souche et marocain de cœur et d’âme, exigeant et raffiné, poursuit son chemin sans ameuter les médias ni brader son talent. Les travaux exposés du 20 au 30 novembre courant sous les monumentales arcades pittoresques du patio du prestigieux palace « Le Minzah-hôtel », confirment le souffle nouveau que Abdenbi Sarroukh apporte à la peinture marocaine de par les couleurs magiques de l’arc en ciel qu’il sait marier et des sujets immortalisés sur des toiles fascinantes, gorgées de soleil et de lumière. Il y a là une création, dynamique et inventive, mettant en évidence des personnages issus de la légende, de la tradition et des arts populaires marocains. En fait, fascinantes serait trop peu dire quand on contemple les œuvres de cet artiste qui travaille dans l’ombre et auquel un vibrant hommage s’impose. D’ailleurs, les collectionneurs et les fins connaisseurs en beaux arts ne s’y trompent pas car leurs yeux sont exercés à discerner la vraie beauté. Ils ne résistent donc pas devant l’hymne à la vie superbement matérialisé par Sarroukh sur ses toiles ardentes, et ils ne repartent jamais les mains vides, mais toujours avec un ou plusieurs tableaux sous le bras. Lartiste-peintre Abdenbi Sarroukh est né à Tanger en 1961. Professeur des arts plastiques depuis 1988, il a à son actif plusieurs expositions au Maroc et l’étranger, notamment en France, en Espagne et en Belgique.