BOUSTANE, Mohamed (Né en 1960)

Né à Casablanca en 1960, vit et travaille à Marrakec. "Élargissement de la vision, intensification de la lumière, présence de matières fortes, le sable, le verre, ceci a joué dans l'adhésion de Mohamed Boustane au projet. Lui qui, calligraphe, plasticien, s'est jusque là contenté – et avec quel souffle – de travailler sur la toile, le cuir et le papier. La calligraphie classique l'habite mais il a depuis longtemps pris ses distances avec elle, avide de donner toute liberté à son geste, à son corps, à libérer l'énergie de la pensée agile à se mouvoir, à se déplacer dans la quête de vérité, de sa vérité d'homme de chair et d'esprit. Comme il a outrepassé les règles, éparpillé les lettres en pluie d'étoiles et ensuite est revenu tracer la ligne épaisse, fine, se dirigeant vers l'infini ! Aujourd'hui il s'essaie à une autre vérité en miroir de la sienne. Est-ce que le sable saura exprimer les nuances dictées par les arythmies d'un désir toujours sur le fil du rasoir ? Le verre renvoyer la lumière d'une toile blanche opaque et remplie d'éclairs ? Ces questions que l'on ne peut que se poser ne cherchent pas de réponse car nous sommes dans un nouveau jeu, une autre affaire, à nous de rejoindre le bateau sur lequel le commissaire de l’exposition Mohamed Nait M’Barek a embarqué ses amis artistes et s'est embarqué car pour lui c'est aussi l'aventure. Il engage son univers dans le mouvement insufflé par les quatre Artistes et ce n'est pas pour lui déplaire, ni à nous spectateurs impliqués par notre soif de nouveaux territoires d'expériences poétiques. En fin de compte c'est la révélation de l'énigme qui importe et cette piste de sable et de lumière, est pour les quatre artistes un des chemins de traverse susceptible de les conduire vers de nouvelles révélations. Texte de Nicole de Pontcharra "SABLE, écritures et empreintes".