CHAOUI, Salah-eddine(Né en 1944)

Salah-eddine Chaoui est né le 14 décembre 1944 à Fès au Maroc. Issu d’une famille d’artistes, il prend conscience dès l’age de six ans de son don pour la peinture et le cultive. En 1960,après une formation littéraire, il travaille au sein de l’atelier des maîtres Cottier et Natsinche à Casablanca, puis décide d’approfondir son art à l’école nationale des beaux arts à Paris dont il sort lauréat en 1968. De retour au Maroc, il installe son atelier à Casablanca. Son parcours artistique débute en 1969, date de sa première exposition officielle au Royal Mansour. Il reçoit les félicitations du ministre de la culture pour le succès de son exposition au profit des associations de bienfaisances de l’entraide nationale En 1970, il remporte le premier prix du Salon de l’association des artistes indépendants du Maroc. Dès lors, de nombreuses expositions se succèdent dans différentes galeries et palaces. En 1981, il est à l’origine de la création d’une école privée d’Arts plastiques, en collaboration avec un autre peintre marocain. Cette Académie contribuera à la reconnaissance de nombreux élèves qui en sortiront. Il amorce une carrière internationale, exposant lors d’expositions collectives à Paris, Londres, Copenhague, Stockholm…., puis à titre individuel dans des galeries prestigieuses en Espagne, en Suisse, au Portugal, et en France. En 1985, une de ses œuvres est vendue aux enchères au profit de l’Association marocaine de lutte contre le cancer à la galerie Riad Salam. En 1989, ayant installé un de ses fils aux USA pour des études supérieures, il profite de ses voyages pour créer des liens. A partir de 1993, il partage son temps entre le Maroc et les USA où la galerie Adrienne l’accueille en 1994. En 1997, il choisit Marrakech pour installer son atelier et créer sa propre galerie : Villa l’Atelier, où sont exposées ses œuvres mais aussi celles de ses amis peintres. Il participe en 1998 à l’Exposition Universelle à Lisbonne au pavillon du Maroc. Il quitte ensuite définitivement le Maroc pour San Diego afin de rejoindre ses enfants. Il expose au sein d’un groupe de galeries représenté à San Diego, Los Angeles et New York. En 2001, lors d’une exposition officielle à la Jolla, en Californie, où il fait l’objet d’une critique unanime, il est admis dans les collections permanentes du musée de San Diego dont il devient membre. Certaines de ses œuvres font partie de collections privées telles : la fondation Onassis, le Palais Royal de Rabat, la fondation Gérald Ford aux USA, la fondation Gunther Sachs de Genève, ainsi que plusieurs sièges sociaux, d’organismes officiels ou privés. Son œuvre est également exposée aux musées des Oudaias et de Marrakech au Maroc. Voulant renouer avec son pays de culture, l’artiste choisit de résider à Vichy en 2002. Il y crée une galerie d’art, ainsi que son atelier, où ses œuvres sont exposées en permanence.