BEN YESSEF, Ahmed (Né en 1945)

Formé à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts de Paris, Gharbaoui séjourne à Rome comme boursier du gouvernement italien. Il est le premier Marocain à choisir, définitivement, en 1952, la peinture abstraite comme mode d’expression privilégié. En 1957, lors d’une manifestation collective au San Francisco Muséum of Art, il obtient le premier prix. Présent à la biennale de Paris et au Salon Comparaison, il est sélectionné en 1959 avec le groupe des Informels pour une exposition itinérante au Japon, au Mexique et en Allemagne. Malgré cette reconnaissance, l’artiste vit douloureusement son art. Cet orphelin de la première heure est hanté, sa vie durant, par la blessure permanente de ce vide initial. Marginal, il poursuit son chemin, toujours seul dans la vacuité du dénuement de la frustration esthétique. Malade, interné, il appartient à cette jeunesse déracinée, à cette génération sacrifiée que piège sa participation inégale à deux mondes psychiques et culturels différents. Ceci se traduit en une agressivité détournée, libérée par le geste impulsif qui sillonne l’espace et la matière d’une graphie inquiétante. Gharbaoui, au destin paradoxal de précurseur honoré et de créateur ignoré, est retrouvé mort le 8 avril 1972, sur un banc public du Champ de Mars à Paris, dans la solitude de l'abandon et de l'oubli. Extrait de « Peinture et mécénat, une collection marocaine », ouvrage conçu et réalisé en 1992 par AttijariWafa Bank, alors BCM.