BERTUCHI NIETO, Mariano (1884-1955)

Né en 1884, ce peintre de génie est entré, à l’age de 9 ans, à l’école des Beaux arts de Malaga pour rejoindre l’année suivante, en raison d’un déménagement familial, celle de Granada où il participe dès l’age de 11 à sa première exposition. Ses premières œuvres sur le Maroc datent de 1898, à l’occasion d’une visite qu’il effectue à Tanger, à l’age de 15 ans. Fondateur et premier directeur de « l’Ecole des Beaux Arts indigènes » de Tétouan créée par le Protectorat Espagnol en 1919 ainsi que l’Ecole des tapis de Chaouen, dans le but de dispenser aux jeunes artisans et artistes marocains une solide formation qui leur ouvrirait les portes d’une expérience plus enrichissante au Maroc ou à l’étranger. Sa palette était lumineuse, sa technique impressionniste enchanteresse dans son apparente simplicité, et son pinceau parfaitement maîtrisé dans une grande harmonie de mouvement. En bref, il fut un maître Précurseur de la très réputée « Ecole » de Tétouan, dont beaucoup de disciples sont devenus célèbres, Bertuchi a été sans conteste le plus grand orientaliste espagnol de sa génération et celui qui a le plus marqué la peinture figurative, toujours dominée par l’école dite de Tétouan. Il préférait peindre à l’huile sur toile mais il était également à l’aise avec l’aquarelle. Bertuchi a exposé un grand de fois tant au Maroc qu’à l’étranger et ses œuvres font partie des collections de quantités de musées publics ou privés, particulièrement en Espagne.